fbpx

Le créatif collectif l’Aquarium revient à la surface avec « Main’nan main’nan »

Après la sortie il y’a 2 mois de leur EP en 11 titres intitulé « Récif », Hidem et Haizhe du groupe subaquatique l’Aquarium originaire de l’Etang-Salé, nous invitent à découvrir en images le 3ème titre du projet, « Main’nan main’nan ».

Touche-à-tout et autodidactes, la prod reste faite maison par le beatmaker du crew Goldf!sh et sera découpée par les artistes sur un flow « low », calme mais technique empli de punchlines à attentivement écouter et décortiquer.

 

 

«… j’suis le rédacteur de tous mes jets d’encre »

 

Le rappeur de Compton Kendrick Lamar le déclarait sur son track « King kunta » « but a rapper with a ghost writer ? What the fuck happened? »  (comprendre : un rappeur qui fait appel à un parolier ? Bordel, qu’est-ce qui s’est passé ?)

Inauthenticité pour certains, mélange artistique pour d’autres, le sujet peut faire débat.  Hidem assume ici sa position et appose le label « noulafé » sur ses écrits.

On appréciera l’emploi du mot « jet », rappel probable au monde de l’art exprimant ici un mouvement vif, spontané où l’encre vient matérialiser les idées.

 

« Tête dans les nuages et pieds dans le ciment »

Cette line illustre bien le clip, réalisé par Madian Jacquemin, probablement un proche du collectif. Le mood est gris, froid et minimaliste, une jungle aride de béton dénuée d’autres vivants que ceux du collectif, mais qui ne stoppe cependant pas la créativité des artistes.

 

« …et j’peins des baigneurs comme Cézanne »

RG n’allait pas passer à côté de celle-là quand même ! Punchline bien placée en référence au peintre post-impressionniste Cézanne et à son œuvre « Les Grandes Baigneuses » représentant des corps féminins dévêtus au bord de l’eau. Un ultime rappel à leur univers aquatique ?

 

Des allusions et punchlines nonchalantes en apparence qui soulignent l’intérêt et la passion artistique.

Cela rappelle l’âge d’or d’artistes où il n’était pas rare de voir un Picasso fréquenter un Apollinaire. C’est justement ce melting-pot, cette incubation de talents et la confrontation de points de vue et compétences hétéroclites qui sont les catalyseurs nécessaires à la genèse de nouvelles idées et de nouveaux courants.

 

« J’ai choisi de vivre heureux

J’emmerde la recherche de sécurité »

 L’enrichissement, qu’il soit pécunier, professionnel et surtout personnel, ne se fait que dans la prise de risque. Il en va de même pour l’atteinte du bonheur.

 

« j’dois réussir Main’nain Main’nan »

It’s now or never. Le crew est constitué, l’EP est sorti, les clips arrivent. Les pavés de la route du succès sont prêts à être arpentés, à vous de jouer !

 

Tony D.

Laisser un commentaire