fbpx

En quoi Niska a été le meilleur choix stratégique de Nike ? ⭐⭐

Dimanche 29 Juillet 2018, 07h48..

L’équipe de France de Football 🇫🇷 et par extension, tout le pays est toujours, bel et bien,Champion du Monde.

 

Cela fait tout juste deux semaines que les drapeaux ont été rangés, les rues nettoyées et les magasins réparés… la folie est retombée, après la deuxième victoire historique de l’équipe de France en Coupe du Monde.
C’était le 15 Juillet à Moscou et nous avons marqué l’histoire à jamais avec cette deuxième étoile que nous serons nombreux à ajouter sur nos maillots…

 

Pour l’occasion, l’équipementier officiel de l’équipe de France, Nike a eu son heure de gloire et a fait des choix stratégiques et précis pour réussir la promotion du nouveau maillot étendard brodé de deux étoiles ⭐⭐.
Bien évidemment et plus que jamais, le Rap a influencé cette victoire, notre culture et l’histoire qui s’est écrite.
Niska eu la chance de faire partie de cette grande machine promotionnelle et nous allons mieux comprendre pourquoi il a été choisi.

 

Niska a toujours fait ses preuves sur le “rain-té”

 

Si vous connaissez un peu la musique de Niska, vous n’êtes pas sans savoir que son rap tourne autour de quelques thèmes récurrents et notamment “la bicrave” ou plus communément, la vente en détail de drogue dans son quartier, Evry dans le 91.
De plus, c’est assez commun dans le champ lexical de la rue, les jeunes de quartiers aiment appeler leur secteur de vente, le terrain ou aussi en verlan, le rain-té pour exprimer l’endroit où“ils contrôlent la zone”: le distribution de la drogue dans un secteur donné, et donc le lieu où ils“marquent des buts”: font des ventes auprès de leurs clients.

 

L’allusion au foot est toute trouvée et je pense que le parallèle a vite été installé dans leur quotidien car le football est omniprésent dans les banlieues françaises et chez les jeunes de manière générale, peu importante leurs horizons.

 

Aujourd’hui, si tout l’hexagone connait la musique, et plus particulièrement la Trap de Niska, c’est qu’il a charbonné avec détermination depuis quelques années déjà. Que ce soit dans la rue ou dans l’industrie musicale, il a su faire preuve de patience pour enfin récolter les fruits aujourd’hui.
Son dernier album Commando parle d’ailleurs plus en détail de la vie qu’il a pu mener dans son quartier, avant la musique.
Il raconte notamment ses journées à vendre de la drogue, les courses poursuites avec la police, les délires avec ses potes et surtout, sa détermination pour se sortir de ce contexte qu’il sait néfaste pour lui et sa famille.

 

Il a sorti un premier son et les premiers clips ont enchainé assez rapidement en 2015 avec notamment le Freestyle PSG et Carjack Chiraq.

 

 

On retrouve à travers le parcours de Niska, malgré son jeune âge (24 ans), une conscience et un réalisme détonnant sur la vie. Il voulait s’en sortir coûte que coûte en faisant ce qu’il avait à disposition : au début la vente de drogues dans son quartier, puis aujourd’hui la musique.
Je pense que le slogan de Nike : Just Do It doit lui parler directement car en écoutant sa musique, j’ai l’impression qu’il la travaille beaucoup à l’instinct, sans prise de tête mais avec une efficacité implacable.

 

Son travail et son acharnement ont fini par payer (avec des intérêts en plus) car Commando a fait disque d’or en première semaine et disque de platine en seconde semaine d’exploitation. Un coup de tonnerre sur l’industrie.
Tout cela sans aborder ses incroyables titres commerciaux qui ont braqué les classements: Sapés comme jamais ou plus récemment,Réseaux. (11 semaines consécutives Top Single)

 

Niska est déjà au sommet du Rap Français et Nike ne choisit que les meilleurs.

 

Niska fait bouger les reins des footballers

 

Niska fait très clairement partie d’une de ces générations qui ont grandi avec un ballon au pied, même si lui, a choisi le Rap pour exprimer son art et changer ses conditions de vie.
L’un des premiers sons qui avaient fait connaitre Niska à grande échelle, c’était son fameux freestyle que l’on appelait tous “Matuidi Charo” alors qu’il s’agissait en réalité du Freestyle PSG (80 millions de vues sur Youtube) que l’on a pu écouter juste au dessus.

 

Alors qu’à la base, il s’agissait d’une dédicace désintéressée de Niska envers l’un de ses joueurs préférés,Blaise Matuidi,ce dernier a repris la danse du clip pour en faire sa célébration de but et par la même occasion, rendre le son ultra populaire car les vidéos sont devenues virales.

 

A l’image du#InMyFeelingsChallenge lancé par “The Shiggy Show” aujourd’hui, “In my Feelings” de Drake a connu un retentissement international grâce à l’impulsion d’une danse et des réseaux sociaux. La recette fait toujours le même effet et a été perfectionnée aujourd’hui.
Tel un vautour, Matuidi quant à lui, est devenu “Matuidi Charo” pour beaucoup de gens et a trouvé sa célébration pour célébrer ses plus belles concrétisations.

 

 

Blaise Matuidi est un exemple phare de l’influence du Rap mais, l’Equipe de France et d’autres équipes de la Ligue Française ne sont pas en reste car les jeunes qui composent ses équipes, pour beaucoup d’entre eux, ont grandi en banlieue parisienne ou provinciale. Ils sont d’ailleurs toujours directement influencés par cette “culture de la rue” avec notamment le rap ou encore le style vestimentaire.

 

“La banlieue influence Paname, Paname influence le Monde”Médine

 

Mais la musique n’a pas de frontières, même Neymar, le célèbre attaquant brésilien totalement étranger au rap français, actuellement en poste au Paris Saint Germain et égérie de longue date de Nike, n’a pas été épargné par les mélodies entrainantes de la Trap de Niska.

 

 

Un public hétéroclite mais fédéré

 

Depuis son dernier album et l’incroyable extrait “Réseaux”, Niska est passé dans une nouvelle dimension. Sa musique a fait tombé des barrières socio-culturelles et il touche un public extrêmement large qui consomme sa musique pour l’ambiance entre amis avant tout.
Même si au premier abord,Commando est un album très “sale” comme il le dit lui-même, on comprend à travers les extraits de concerts ou festivals que sa musique est avant tout inclusive, festive et amicale.

 

On s’ambiance toujours entre potes sur Niska et pour cette raison, il est un représentant incontournable pour la jeunesse de France et cela Nike l’a très bien cerné.

 

 

La musique de Niska parle aux mecs de cités, aux banlieusards, aux bobos parisiens, aux provinciaux, à la classe moyenne, aux ouvriers, à tous les étudiants et j’en passe…
Proposer à Niska de présenter le nouveau maillot de l’équipe de France, c’est s’assurer que le message sera intelligible par toute la population s’intéressant au football car, ceux qui ne le connaissent pas seront indifférents au personnage et les autres seront certainement ravis pour lui en ayant suivi son ascension fulgurante ces dernières années.

 

LA PUBLICITE : We Won It In France

 

 

A travers cette vidéo de présentation, on ressent et interprète directement le message comme étant un appel au ralliement : Tout le monde doit se rallier à la fierté nationale que représente ce nouveau maillot à deux étoiles.
Nike, aujourd’hui 1er équipementier mondial pour le football sait très bien qu’en 2018, on ne peut plus simplement faire une publicité et vendre pléthore de maillots qui coûte entre 80 et 140 euros; il faut avant tout toucher et inspirer les gens.

 

L’important pour Nike est que les gens sachent POURQUOI ils vont aller acheter ce maillot et aujourd’hui, c’est clairement l’argument patriotique qui est mis en avant.
Ce qui est également très marquant, dès les premières images, c’est le fait que le maillot est présenté dans “la street” devant des barres d’immeubles HLM comme pour faire allusion à cette équipe de France qui est composée de beaucoup de jeunes originaire de la banlieue. Tout le monde le sait et Nike l’admet, le football professionnel français a grandi dans la rue et dans les “foot en salle” en banlieue.

 

Niska dit que cette victoire n’a pas été gagnée en Russie mais en France dans différents endroits :
  •  A Paname (Paris)
  •  A Marseille
  •  A Lille
  •  Ménival, le quartier qui a vu grandir Samuel UMTITI
  •  Bondy, la ville natale de Kylian M’BAPPE
  •  La Madeleine, le quartier Ousmane DEMBELE

 

Il est certain que Nike et Niska se sont donnés pour mission de faire une publicité qui a pour objectif d’apaiser les tensions et de créer une union au sein de la population car la victoire s’est faite en demi tente avec tous les scandales de nationalité qui ont suivi.
Au travers de cette publicité, Nike permet, dans un premier temps, d’affirmer haut et fort, “l’origine” de cette victoire qui se trouve clairement dans les cités et les banlieues de France, c’est une réalité.

 

Dans un second temps, Niska fait rêver le pays par ces mots :
“Alors qu’on est parti pour la Russie il y a un mois, on savait…
On savait qu’on ne gagnerait pas cette deuxième étoile là-bas, parce qu’on l’avait déjà gagné….ici.”
On pourrait faire dire beaucoup de choses à ces phrases, comme :
– Les supporters ont porté l’équipe jusqu’à la victoire et tout le monde croit en l’équipe de France depuis le départ.
– Le peuple français est uni dans sa mixité et a réussi à dépasser ses à priori pour soutenir son équipe.
– Nous sommes champion du monde car nos champions ont grandi “entre les barres d’immeubles de Ménival, à l’ombre des tours de Bondy et sur le bitume de la Madeleine” et nous en sommes fiers.

 

En conclusion, Niska et Nike ont fait une campagne marketing pour unifier le peuple à la seule cause qui importait à ce moment : la victoire de l’Equipe de France en Coupe du Monde pour la deuxième fois dans son Histoire.

 

Nike a certainement voulu remettre en avant l’image qui avait triomphée en 1998 de la France“Black, Blanc, Beur”mais cette fois-ci avec plus de finesse en évoquant uniquement les quartiers de France.
Niska, quant à lui, était une évidence pour cette campagne car sa notoriété est à son paroxysme aujourd’hui. Il a toujours eu une carrière et une musique proche du football alors il semblait être le mieux placé pour cette publicité.

 

Finalement, je pense que tous les “footix” seront sensibles à sa voix roque et son accent évryens et son public en attendra certainement parlé et sera encore plus enclin et convaincu à l’idée d’acheter ce maillot à deux étoiles.
Le grand vainqueur de cette campagne et de la Coupe du Monde restera Nike car les ventes ont été juteusement boostée par cet événement et notre victoire en finale. Par cette publicité, Nike s’assure également une place pérenne dans l’Histoire pour inspirer les futures générations et graver la virgule dans l’esprit des égéries de demain.

 

 

The G.

Laisser un commentaire