fbpx

Hors-Série #1 : L’impression 3D se met au service de la lutte contre le Coronavirus

Une fois n’est pas coutume, Run Garden met de côté le temps d’une tribune instrus et Mc’s pour parler du sujet sensible du moment, le coronavirus et des moyens de lutte mis en place contre le virus.

 

Partout dans le monde et en particulier en Italie et dans le Grand Est de la métropole, l’ensemble des structures soignantes sont débordées : les malades s’enchaînent, on manque de bras, mais aussi de matériel.

Pas évident de se faire approvisionner en gel hydroalcoolique, en gants ou encore en masques de protection. Mais une communauté a eu une idée :

 

Et si l’on imprimait avec nos imprimantes 3D domestiques des visières de protection ?

 

Vous en avez sûrement entendu parler ou avez eu l’occasion d’en voir une en fonctionnement.

Une imprimante 3D, c’est cette petite machine de fabrication additive, qui en empilant des couches de matières, va vous matérialiser un objet.

 

 

Avec l’impression 3D, pas besoin de moules, chers à fabriquer, pour réaliser un objet. Nul besoin d’attendre des délais de fabrication ou encore des temps de transport à rallonge, surtout en cette période de confinement, pour être livré.

Votre machine est sur votre bureau, vous contrôlez vous-même votre production.

 

Partout en métropole, la communauté 3D s’est soulevée et mobilisée pour mettre à disposition son parc de machines afin d’imprimer des masques, pièces pour respirateur (accompagnés de médecins) ou encore des visières de protection à destination de ceux qui sont au front : aide-soignant, personnel d’Ephad, pharmaciens, caissiers, policiers et gendarmes en contrôle, …

La Réunion ne fait pas exception et compte également son propre groupe :

 

Les imprimeurs 3D solidaires du 974 : ici 

 

Ce groupe se dédie à la fabrication de visières, si vous ou des proches en avez un réel besoin, contactez-les par le biais de la page Facebook.

Voilà comment cela fonctionne :

Photo 1 : le modèle de visière réalisé en 3D est imprimé sur la machine

Photo 2 : les visières sont terminées

 

Photo 3 : il suffit d’y monter une feuille de PVC A4 transparent, un élastique à l’arrière en fonction du modèle et le tour est joué !

 

Si vous aussi, vous possédez une imprimante 3D, rejoignez-les, chaque geste compte !

Qui sait, notre scène locale est tellement pleine de talents variés que nous avons peut-être des artistes imprimeurs 3D ?

Merci du soutien les G’s !

Tony D.

Laisser un commentaire