fbpx

Joe Rem et Le Moonjor se retrouvent et laissent le game « En plèr »

Joe Rem du 240 GANG, prolifique crew de Saint-André qu’on ne présente plus, et le lunaire Moonjor nous ont délivré un aperçu de leur projet à venir, extrait de la mixtape “JorJoe” qui sera disponible le 27/07/20, aujourd’hui, sur toutes les plateformes.

 

Ce clip a été tourné avant le départ du Moonjor pour le Canada, qu’on a hâte de retrouver sur les ondes et dans ses Vlog et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils nous ont fait un beau cadeau !

Niveau visuel, l’ambiance street-clip est de mise, on se retrouve probablement dans l’appartement d’un des 2 rappeurs, que la caméra va accompagner tout au long du son.

La prod’ est lourde et sombre…très sombre, un peu comme des basses graves lourdement martelées qui rappellent des moments oppressants de thrillers ou de films d’horreurs, façon Wes Craven !

L’horreur, ils l’ont déjà fait…mais là c’est le chaos !

 

 

Le Moonjor surprend (encore et toujours !) dès ses premières phases, à paradoxalement entrer sur un son hardcore de manière si légère en proliférant des propos hostiles.

Si ou rest’ ter la s’pesse la moukate

Ou riskab gayn un gro coup d’patte

Un genre de train ou pokor ganyé

Le sabre laser ? Mwin mi manié ! – Le Moonjor

Le tout déclamé debout sur son plan de travail entouré de cadavres de bouteilles descendues, pareils à ceux de la concurrence !

Le Moonjor a même laissé de côté son habituel masque vert (que l’on aperçoit tout de même), pour celui de la Purge (American Nightmare). C’est une métaphore pour nous dire qu’il troque l’habituel « gentil » Moonjor, que l’on trouve déjà déjanté, contre une version encore plus sombre de celui-ci.

 Le Moonjor entre en mode « extermination » et il ne fera pas de cadeau sur le projet.

« Chaque fois quand mi enterre mi vwa ton céguess fini en plèr » – Le Moonjor

Plus froid, méthodique et technique, Joe Rem rentre sur la prod’ comme un Panzer et tire à pleine puissance dans les tranchées. Quel niveau technique ! C’est un véritable geyser de punchlines qui jaillit, tant dans le fond que la forme qui vont s’enchaîner. Vous allez devoir replay le son pour en capter toutes les subtilités !

C’est la cata, c’est Fukushima

Néna Serpent c’est Orochimaru – Joe Rem

Joe Rem glisse ici une référence à Orochimaru, antagoniste et savant fou du manga Naruto, connu tant pour la méfiance qu’il suscite que pour son grand intellect. Il relie l’anime au réel en rappelant la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a causé tant de dégâts…à son tour d’annoncer la couleur du projet !

Et…clap de fin, un véritable Blitzkrieg de 2mn07 qui se conclue sur la pochette du projet « JorJoe », qu’on à hâte d’écouter et de vous présenter.

Et vous, qu’avez-vous pensé du morceau ?

 

Tony D.

A LIRE AUSSI : Mi-K te demande si “Ou La Capté !?”

Laisser un commentaire