fbpx

KISAILE #23 : Tine Poppy , de sportive à meneuse de revue dans son music-hall péi

En ce 4 novembre 2020, une claque nous ambiance sur une musique pop, affirmant que c’est “simple et compliqué” à la fois. Cette artiste qui nous offre cette pépite en ce début de mois s’appelle Tine Poppy.

Avant de vous faire découvrir son titre, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, faisons d’abord connaissance avec elle.

 

Une vocation tardive

Tine Poppy est une artiste qui nous vient de la ville du Port. Elle quitte l’île à 17 ans pour intégrer une section de sport étude et entame des cours de journalisme. Après avoir vécu quelques années à Paris, où elle prend des cours de chant, elle revient à la Réunion. Cependant, elle ne continue pas dans le chant mais le hasard lui permet de faire de belles rencontres dont celle de Axel Sautron. Et elle devient choriste pour le groupe de maloya moderne “7Po”. Mais son envie d’exposer ses textes, sa musique est à son apogée, elle décide alors de se lancer dans une carrière solo. Elle se met à prendre des cours de guitare afin de peaufiner les mélodies qui rythmeront ses textes en créole. Tine Poppy est prête à se lancer dans le grand bain avec les musiciens qui ont accepté de la suivre dans son rêve. Elle commence par la fête de la musique au Palaxa de Saint Denis pour faire découvrir son univers au public. Puis elle a la chance de participer au concert de Korec, et de faire la première partie dans la même année de Sandra NKaké (artiste franco-camerounaise) et de Bernard Joron.

 

Le rêve dépasse ses espérances

Cette artiste complète, auteur, compositrice, interprète sort en 2015 son premier album intitulé “Kreol Groove Machine” qui lui permet d’avoir une meilleure visibilité dans le milieu musical. Elle continue dans sa lancée avec son groupe dans un spectacle nommé Bal Bazar en 2016. Ce bal est un mélange de différents styles musicaux, de danses regroupés afin de faire découvrir au public une autre facette de la musique réunionnaise qui s’inspire certes des mouvements musicaux de sa génération mais également du maloya comme du séga. Cette année 2016 est une consécration pour Tine Poppy et son groupe qui sont récompensés aux Voix de l’Océan Indien dans la catégorie meilleur artiste pop rock électro reggae.

Fort de leur victoire, son groupe et elle partent ainsi à la découverte de leur public aux quatre coins de l’île. Tine Poppy continue son rêve et sort un deuxième album en 2017 tout simplement appelé Bal Bazar.

 

Une véritable meneuse de revue

Tine Poppy adore la scène, c’est une vrai show girl. Elle transporte le public dans ses univers grâce à sa créativité artistique tant dans la mise en scène que dans sa musique. La styliste fédère par son spectacle Stand’Up Séga en 2019. C’est un music-hall créole qui invite à rire, chanter, danser et raisonner. Cette année qui a été des plus compliquée pour les artistes, n’empêche pas Tine Poppy et son groupe de continuer leur aventure sur les scènes locales. On découvre alors ce 23 octobre 2020, le nouveau spectacle imaginé par Tine Poppy intitulé “Paradox”. Ce music-hall lui permet de mettre en lumière, une autre facette de l’homme, qui est de faire et de penser, tout et son contraire.

 

 

C’est ce thème que l’on retrouve dans son nouveau titre “Simple et Compliqué“. Dans ce nouveau titre, elle porte plusieurs casquettes. En effet, elle est auteur, compositrice et réalisatrice du clip. Sur une instrumentale composée par ses soins et Sskyron aux arrangements, Tine Poppy nous parle de toutes les idées et faits contradictoires qui influencent l’homme dans ses décisions de la vie.

“Souvent mi voudrait mi fait pas rien”

Tout le paradoxe est là. Ainsi, pour vivre comme on l’entend on fait parfois des choix qui vont à l’encontre de l’opinion de tous. Car, on veut “vivre comme si toute lé éternel”. De plus, Tine Poppy nous offre un clip des plus fantastiques dans cette salle de boxe transformée. On est au paradis des contradictions où l’artiste apparaît comme une meneuse qui fait bouger les marionnettes à son passage.

 

Tine Poppy est une artiste à découvrir, sa nouvelle chanson est un vent frais dans le paysage musicale local. Son univers et sa voix m’ont fait penser à l’artiste Olivia Ruiz, et on lui souhaite une carrière tout aussi riche.

Alors, laisserez-vous tenter par son paradis des contradictions ?

 

Jessica Gauvert

 

 

A DECOUVRIR AUSSI : Ronan garde espoir dans son nouveau titre “J’essaie”

 

Laisser un commentaire