fbpx

Koro nous fait de nouveau part de ses idéaux sur “Utopie Vol. 2”

             Si 2020 nous semble terne sur bien des aspects, ce n’est pas le cas de notre scène rap locale et en particulier du rappeur Koro qui vient nous apporter son énergie et son dynamisme !

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore Koro est un rappeur réunionnais originaire de Saint-Denis, afficionado de rap et actif dans ce domaine depuis plus d’une décennie.

Productif, Koro dévoilait son album Utopie premier du nom, en février de cette année. Un 7 titres efficace qui compte notamment une collaboration remarquée, ayant eu droit à sa version clipée, avec le respecté artiste guadeloupéen Brasco sur destiné.

 

 

Il enchaîne par la suite quelques titres tels que Pour la vida et Loubou, tous deux en feat avec Distriks et plus récemment sur le track P.D.G, étant invité en featuring sur le titre éponyme du projet du rappeur Purple Loud.

Koro ne s’arrête plus et sort ainsi fin octobre un nouvel EP de 6 titres intitulé Utopie, Vol.2.

 

 

Dans la continuité de son premier EP, comme sur le titre Billets où sont scandés à répétition les « euros par milliers », on retrouve que l’appel de l’argent est un des thèmes prépondérants du projet qui agitent la plume de Koro.

J’suis posé dans ma tess tellement rentable qu’j’fais plus les comptes – Sur écoute

On a fini dans, fini dans « ça » pour toute l’année avoir les pieds dans l’sable – Utopie, Vol.2

 

Au fil des morceaux, on se rend compte que Koro emploie tous les moyens nécessaires pour attirer vers lui des capitaux, parfois par des voies dont il ne retire in fine que peu de fierté, mais l’important est l’atteinte de ces précieux lovés.

Le temps d’un showcase j’vais prendre 2 salaires – Dieze

J’vise pas le Billboard, j’men tape des bimbos– Sur écoute

 

Cependant ses aspirations ne sont pas teintées d’une vaine vénalité. Il désire obtenir ses finances par le biais de sa passion pour le maniement des mots et l’amour de la rime sans pour autant vouloir être exposé sous les feux des projecteurs ou goûter aux frasques éphémères du succès.

Toujours voulu succès, argent, monnaie, millions, tout ça, j’pense qu’c’est le moment d’pouvoir goûter à ces douceurs – Tout seul

 

Sur ce track plus introspectif, Koro prend la peine de se livrer et d’expliquer davantage ses motivations. S’il désire cet enrichissement c’est d’une part car il a connu de longs moments complexes, dans le doute et la solitude ; où la monnaie a cruellement fait défaut.

Il estime qu’il est temps de mettre fin à cette traversée du désert et qu’il a enfin droit d’y avoir accès. Certes, ces sommes peuvent permettre le plaisir personnel mais Koro à la tête sur les épaules et désire avant tout sécuriser son avenir.

 

Un autre élément que l’on peut mentionner est le plaisir que prend Koro à lancer des piques à la concurrence. En effet, on ressent directement à l’écoute et à la lecture des punchlines que Koro a un sens très prononcé de l’écriture, de la technicité et une certaine soif de véracité dans le game.

J’créé de la valeur pendant que tous les autres chôment – Intro

J’pense à la concu quand je chie et quand j’pisse – Utopie, Vol.2

Lance une prod’, j’les humilie – Pearl Harbor

 

Il veut clairement entrer dans l’arène de la joute verbe et sur ces notes d’égotrip, montrer qu’il a lui aussi toute sa place dans ce milieu !

 

Koro est également actif sur sa chaîne Youtube, que vous pourrez trouver sous le pseudo Koro Sdzoo, on y retrouve entre autres le clip de Dieze, en feat avec Sylar, comptant plus de 5400 vues !

 

 

Plus récemment encore Koro aiguise la plume pour sortir un freestyle intitulé Freestyle 1/7 péchés. Peut-on déduire que 6 autres freestyles du même format vont paraître ou encore composer la future tracklist d’un prochain projet ?

 

Les spéculations sont fortes mais on ne peut qu’espérer la suite d’un artiste aussi prolifique !

Et vous les G’s, qu’avez-vous pensé du projet ? N’hésitez pas à nous partager vos impressions en commentaires !

Tony D.

 

 

A DECOUVRIR AUSSI : DMTN | Interview FONDKER – Ses débuts dans le Hip-Hop, Les Freestyles [RUNGARDEN.RE]

 

Laisser un commentaire