fbpx

NAHT scintille de mélancolie sur « Partir »

NAHT est un rappeur originaire de la Réunion installé en métropole. Il nous proposait l’an dernier un premier titre, « ROOTS » aux vibes reggae, qui mettait en images son retour à la Réunion ventant les richesses de l’île et exprimant sa volonté de rester attaché à ses racines.

 

L’artiste se veut cependant plus actif cette année et nous livrait il y’a 2 semaines son single « Voyager » idéal en temps de confinement !

Pour son troisième opus, NAHT fait de nouveau appel à son acolyte MAESTRO et nous délivre son court mais entêtant nouveau Street-Clip « Partir ».

On le retrouve de nuit, en extérieur, entouré d’arbres enguirlandés de lumières scintillantes conférant un cadre onirique à son track à l’instru trap mélodieuse et soigneusement autotuné.

 

Seul je prends la poussière, comme un vieux bouquin

J’aimerai avec toi revivre le même refrain

 

 

Il y exprime avec mélancolie et une pointe de nostalgie sa rupture vécue, souvent malheureuse conséquence de la quête de la vie d’artiste et du travail soutenu qui en résulte. « Partir » sonne ainsi tel un manifeste où il exprime ses regrets et les raisons de ses agissements.

 

J’me lasse de ton corps

Je sais que tu regrettes le mien

T’aimerais tant que je te dise

«Bébé s’il te plaît, reviens »

 

On pourrait y voir une certaine ambiguïté : est-ce Naht qui au final fait le deuil de cette relation se permettant cette désinvolture à l’égard de son ex ; où est-ce elle qui s’exprimerait à travers lui afin de lui passer ce message ?

 

On pourrait relever comme indice supplémentaire à cette ambiguïté ces lyrics :

Ça fait déjà plusieurs mois qu’j’t’ai laissé partir loin de moi

Oui déjà plusieurs mois qu’j’ai pris le large pour fuir loin de toi

 

Naht a-t-il au final fuit une relation toxique ou s’est-il tellement investi dans sa musique au point d’avoir manqué d’attention ?

Et j’ai roulé, et j’ai fumé, pour t’oublier…

 

Que ces souvenirs passés partent dans les volutes de fumée et nous laissent nous apaiser la pensée allégée.

Nous avons en tout cas hâte de retrouver NAHT sur son prochain projet !

 

Tony D.

 

 

Laisser un commentaire