fbpx

Pour ses 20,000 abonnés, Alaza dévoile un concept avec “Lé Bel” et “Lé La”

Après “Bonnie & Clyde“, sorti début Octobre, Alaza avait disparu de la circulation comme il a l’habitude de le faire pour laisser sa musique se propager et s’exprimer comme elle le mérite. Sans prévenir, l’artiste avait orchestré dans l’ombre la sortie de deux nouvelles exclusivités à l’occasion des 20,000 abonnés de sa chaine Youtube “Lé La” et Lé Bel”.

 

A deux heures d’écart, nous avons pu découvrir deux volets d’une même pièce, “Lé bel” dans un premier temps, puis “Lé la”, à l’occasion des 20,000 abonnés sur la chaine Youtube officielle d’Alaza. Une juste reconnaissance pour l’artiste qui travaille sur cette chaine, à fournir à son audience des sons, depuis 2014 et bien avant sur Youtube.

 

L’heure était à la fête hier pour l’artiste s’est enfermé au studio ses derniers mois pour finaliser son album. Il s’est montré en story pour inciter son public à aller découvrir ce qui semble être un mini concept. Explications :

Dans un premier temps, on découvre “Lé bel” qui est un morceau Trap composé par “Prod by M“. Une entrée à pas feutrés dans un son dans lequel Alaza va débiter beaucoup de vérités sur la scène locale et la mentalité créole par la même occasion.
Il met en lumière l’hypocrisie face à la réussite, sujet récurrent dans sa musique et sur la scène locale notamment, qui manque clairement de collaborations et d’entraides quand on commence à se comparer à la scène nationale.

 

 

 

“Lé Bel”, La Mentalité d’Alaza

 

Malgré les problèmes qu’il évoque dans le premier volet “Lé Bel”, Alaza revient et reste en force malgré les inégalités, les injustices qu’il trouve à notre scène.

“Ou kalkil nou té fini mort kwé”

Toujours rythmée par ‘Prod by M”, la base instrumentale reste la même mais se voit emportée par des sonorités Maloya qui pourrait donner vie au fameux style “MaloTrap”.

Dans cette nouvelle pièce, Alaza montre sa détermination à continuer à envoyer les plus hauts standards de sa musique et de l’héritage créole.
C’est aussi un message de positivité et d’ambition que l’artiste du Nord propage :

 

“La Réunion trop souvent sous-côtée, sek la esquive le coud, astèr sa gout le talon”

 

Pour insister sur ses textes percutants, Alaza a fait appel aux services de l’Agence Granzhom pour mettre en image toutes ses punchlines et le rendu est très réussi. Un cadeau très percutant qui ne manquera pas de faire plaisir aux nombreux fans de l’artiste.

Et toi, t’as apprécié l’originalité de cette sortie ?

Participe en commentaire !

A DECOUVRIR AUSSI : NAIROD | RG Freestyle “Biatch” [RUNGARDEN.RE]

Laisser un commentaire