fbpx

Kaf Malbar se projette à “Zion”

En cette année 2020, Kaf Malbar nous a offert un éventail de styles musicaux qu’il affectionne, prenant à contre pied le public à chaque sortie d’un nouveau son. Ainsi, on a pu le découvrir en homme conquérant dans “Tsunami“, puis séducteur dans “Bana Ana” et lover dans “Kan ou donn a mwin” sortie il y a tout juste 2 semaines. Aujourd’hui, il nous prouve encore une fois sa versatilité et revient dans un autre univers avec son nouveau titre intitulé “Zion“, extrait de l’album reggae “King Kaf Malbar”.

 

C’est ainsi que l’on découvre Kaf Malbar  sur ce reggae en défenseur de la nature. Tout en douceur, il nous parle de cette problématique environnementale et de ses inspirations.

“Un kaniar tête dure qui aime la nature”

En effet, il nous conte les merveilles dont dispose “Zion”. Pour rappel, Zion est la sphère spirituelle saine comme le paradis sur terre. C’est le symbole d’unité, de paix et de liberté.

“Dans l’amour la nature mi nage”

“Un ruisseau où l’amour i coule douce (…) un rivière de miel”

Ce paradis lui apporte une certaine paix intérieure qu’il ne trouve nulle part ailleurs.

“Même pu le temps pour que mi rage”

Puis, il nous rappelle ses inquiétudes face au futur laissé à nos enfants, où l’urbanisation laisse peu de place à la nature par nos comportements.

“My lord saura kwé nout future”

 

 

 

Pour nous rappeler l’importance que la nature a sur notre équilibre tant spirituel que mental, il nous permet de (re)découvrir un endroit de l’île qui ressemble au paradis, où la nature a tous les droits, le cirque de Mafate. Mickaël Tariffe réalise un clip sublime en mettant en valeur ce cirque lors de sa traversée entre monts et rivières par Kaf Malbar et son équipe.

 

Kaf Malbar arrive encore à nous surprendre grâce à sa versatilité, et nous fait découvrir un aspect de sa personnalité à chaque nouveau son.

 

Vous appréciez le reggae les G ?

 

Jessica Gauvert

 

 

A DECOUVRIR AUSSI : ALAZA X SUMMER : une capsule qui annonce la chaleur de l’été

 

 

 

Laisser un commentaire