fbpx

KISAILE #18 : WIZDOM : un chanteur chaleureux et émotif

Wizdom est un jeune artiste chaleureux doté d’une aura lumineuse qui ne pouvait que toucher les gens. Nous  le découvrons en 2014 grâce à Sskyron, puis  il signe en 2016 avec le label Black Ducks Music mais c’est en 2017 qu’il explose aux yeux du public en signant chez Nirvana Studio par le biais du chanteur Toulou.

Sa musique se nourrit d’influences diverses telles que le séga, le maloya, le jazz , le rythm’blues.

 

Le charme à la créole : un Crooner

Wizdom sort «Vous les femmes» en 2017 qui est un cover de Julio Iglesias.

Il nous berce dès les premières sonorités dans son univers rempli d’une douce simplicité. En effet, sur ce titre sa musique est un subtil mélange de notre séga traditionnel et de jazz.

Ce mélange de sonorités nous fait voyager, et on n’oublierait même que cette chanson n’est pas de lui.

Puis, il revient avec le titre «La Kouler». Cette chanson est un hymne à la tolérance. Il prône un message de paix sur un son de séga, jazzy plus ambiancé. Mais le message est rempli de sagesse car comme il le dit «la kouler mon peau i dit pas la kouler mon cœur».

En 2018, le succès frappe un grand coup lorsqu’il sort le titre «Paradis».

 

 

La révélation de sa mission de vie

En effet, sur une mélodie calme et douce mais toujours avec une touche de séga, il interpelle les gens sur ce qui est essentiel. L’accomplissement d’une vie passe par le fait de donner et de recevoir de l’amour, de trouver cette paix intérieure qui permet à chacun de vivre selon des principes d’honneur dans le respect de l’autre.

Cette façon de percevoir les choses, il le prouve de nouveau dans le titre «Fond’ker».

Ainsi, il invite le public à réfléchir sur sa destinée, sa mission de vie sur terre.

Et, pour Wizdom, la réponse le concernant est claire. Cette passion est tellement prédominante qu’il ne peut la refouler et  la solution est évidente: vivre de sa musique.

Cependant, il sait que le chemin sera semé d’embûche car comme il le dit «aucun sommet sans difficultés». Mais il y croit, à son étoile, puisqu’il dispose d’«une lumière assez forte pour redonner au peuple l’espoir».

Cette force lui vient de sa croyance en Dieu, en son message afin de «vivre comme ma fini pensé».

 

Le respect du patrimoine

Wizdom est un des rares artistes qui met en valeur le patrimoine réunionnais. On peut le constater que se soit dans ses différentes sonorités ou dans ses paroles .

Par le biais, des différents featuring qu’il opère, il met également sa nation, sa culture en avant.

En effet, la Réunion est un mélange de diverses cultures venant de différents continents.  Ainsi, dans son titre «Rényon la» avec Kaf Malbar, il prône l’unité entre réunionnais , et incite les autres à «vise la lumière et pas l’obscurité». Tout cela sur du séga doux. Puis, avec Barth dans «Mon Mizik», sur un rythme de séga accompagné des tambours malbars, ils se battent pour leurs passions dans l’amour pour aller de l’avant. Et, avec Pix’l dans «Zenfan Bondié», il nous embarque dans un milieu plus spirituel avec une dose de roulèr en référence au maloya, à notre patrimoine musical.

 

 

En 2020, il revient en duo avec Stéphanie Thazar dans le titre «Yin Yang» sur un séga doux parlant d’amour.

 

Wizdom a une intelligence cristallisée que l’on définit par la sagesse, une sobriété dans la voix et un chic à son image.

Il prône l’amour, la paix et le vivre ensemble dans ses sons qui lui permettent de se faire une place au fil du temps dans le milieu musical réunionnais. Sa persévérance emporte sa musique au-delà de nos frontières.

Afin de parfaire son héritage, il a créé son propre label, METIS-SAGE (subtil et touchant jeux-de-mots) d’où provient le jeune artiste à découvrir Loïc Bouvon.

 

Pour avancer, n’est-il pas primordial de savoir d’où l’on vient? Donnez-nous votre avis en commentaire les G !

 

Jessica Gauvert


A DECOUVRIR AUSSI : St Unit et T Matt font “Jiggle It” avec leur nouveau titre + annonce EP

1 réflexion au sujet de « KISAILE #18 : WIZDOM : un chanteur chaleureux et émotif »

Laisser un commentaire