fbpx

KISAILE #4 : RUPS, la rue la vraie !

Rups est un rappeur originaire du Nord de l’île de la Réunion. Son enfance, il l’a faite entre le Moufia et la Métropole guidé par sa passion, le football. Novice dans le Rap, on compte à son actif uniquement 2 sons disponibles gratuitement sur Youtube. Sa carrière débute mais Rups a déjà à sa disposition une plume et un vécu qui le rendent très intéressant à découvrir dès aujourd’hui !

Né dans le Val-de-Marne (94) en Métropole, ce n’est qu’à l’âge de 6 ans que Rups vient s’installer à la Réunion sous l’impulsion de sa famille. Après un court passage au Chaudron, il pose ses bagages au Moufia, quartier dans lequel il va se faire ses premiers souvenirs. Entre l’école et le football, sa passion, il découvre la vie de quartier et l’influence des potes avec ses premières clopes, son premier joint, ses premières garde à vue et malheureusement, sa première peine de prison.

C’est Elle, La rue.

Dans sa jeunesse, Rups fait de nombreux aller-retour entre La Réunion et la Métropole grâce au foot et à des repérages qu’il acquiert à la sueur de son front. Conjonction de plusieurs facteurs, ses opportunités n’aboutissent pas dans le Sport et l’influence de la rue prend le dessus dans les années 2003-2004.
Ces écarts sont directement néfastes à Rups car il est incarcéré en 2005 pour une année à la prison Juliette Dodu.

Coup sur coup, il sort en 2006 et se fait reprendre pour 16 mois. En 2007, il sort une deuxième fois mais retombe pour une sentence plus lourde car il ne ressortira qu’en 2012 sous conditionnelle.
C’est cette succession d’évènements qui forge Rups et l’oblige à sortir sa zone de confort : La Réunion, les amis, la drogue, le chômage et l’assistanat.

Il quitte son élément en 2007 dans l’idée de changer de vie pour le mieux. Il habite tantôt à Sevran, dans la banlieue de Paris, tantôt à Clermont-Ferrand où il réussit un jour, par hasard à avoir un coup de chance qui lui permet de prendre une année sabbatique, loin de son quotidien de boulanger.

Il revient sous le soleil de la Réunion 2017, après 10 ans loin de l’île de son enfance.

Le Pe-Ra

A son retour, il retrouve ses proches et sa rapproche de son cousin et ami Linsolent. Linsolent, étant fan de Rap, freestyle tous les soirs au quartier et incite son cousin, Rups à le faire aussi au vue de son parcours en montagne russe. Tous les deux sont persuadés qu’il y a une histoire à raconter même si Rups voit la chose comme une fantaisie pour tuer le temps de ses soirées.

 

 

Un soir, alors que Linsolent avait bouclé une session studio dans la cave réaménagée de leur immeuble, il tombe malade et se voit contraint d’annuler son enregistrement. Son cousin, Rups, qui avait prévu d’assister à la session se retrouve avec le beatmaker qui finit par lui proposer d’essayer à la place de Linsolent ce soir-là.

Il réussit à produire le début de son premier freestyle et doit terminer la suite pour la semaine d’après, date à laquelle le beatmaker revenait dans le quartier du Moufia. Entre temps, Rups se découvre une passion pour l’écriture et boucle 3 freestyles en 1 semaine.
Alors que le beatmaker est de moins en moins constant avec Rups, il se retrouve dos au mur, apprendre ou se retrouver sans technicien pour faire avancer sa musique : il décide de tout apprendre grossièrement sur Youtube pour avancer sur ses projets : enregistrement et mixage maison !

Pendant 1 mois, Rups s’isole au studio H24 pour perfectionner son écriture et ses flows. Il retrouve souvent Hans a.k.a Kalif, rappeur confirmé du quartier, qui lui apprend quelques bases.
En Novembre 2018, il retrouve un cousin Seb Ice Neg Kreol et la connexion se créée. Seb Ice aime ce que Rups fait et ils préparent quelques clips ensemble. Etant arrivé à la fin de son année sabbatique, Rups fait le plein pour lancer son parcours de rappeur. Ils produisent 3 clips ensemble et Rups reprend le chemin de la Métropole pour retrouver sa routine.

 

 

Rups affirme s’être trouvé une passion pour l’écriture même s’il n’a pas l’ambition de vivre de la musique. Il continue à écrire et enregistrer des sons pour son plaisir mais il le dit dans “Rap et Rue”, il vient de la rue mais n’est pas (encore) un rappeur.

Connaissiez-vous Rups ? Est-ce qu’il devrait continuer à faire du son ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires.

Laisser un commentaire