fbpx

KISAILE #8 : Lando Shadow a fait renaitre sa musique avec Margoz Amer

Récemment, on a découvert un son assez extraordinaire, loin de ce qui se fait à la Réunion, ou de ce qu’on connait. Une inspiration hors de ce monde alors on a décidé de contacter Lando Shadow pour mieux comprendre son histoire et la création de “Margoz Amer”.

 

 

Lando est né à Saint-Paul et a passé sa jeunesse dans son quartier de Bois de Nèfles (dans les hauts de Saint-Paul). C’est dans le 411 qu’il grandi, va à l’école et surtout qu’il commence à faire de la musique pour rapper et représenter fièrement son quartier.

Il a commencé à écrire des sons en 2005, à l’âge de 15 ans, alors qu’il est en Métropole pour réussir dans le football. Ces années sont vécues un peu dans la galère et le spleen et ça l’inspire. De retour en vacances sur son île, il retrouve son pote Kabik, qui rappait aussi, alors ils font leurs premiers featuring ensemble en 2006, dans une chambre, avec un micro et le logiciel Audacity : 1 reggae sur l’instrumentale “Welcome To Jamrock” et 1 morceau de rap hardcore qui va vraiment commencer à établir sa petite réputation de quartier et dans le secteur Ouest de l’île.

Le football n’ayant pas porté ses fruits et le dancehall étant en plein explosion à la Réunion, Lando est de retour et grâce à sa notoriété d’estime acquise, il trouve des “home studio” assez facilement pour enregistrer sa musique et enchainer les sons de manière régulière. A l’époque, ce qui explose, c’est la musique underground alors avec des potes (2SK Family, Mogaii Prod, Leza record et surtt ek Dj CB/ CB Record) ils persistent et s’ouvrent les portes d’une belle période de leur vie : bonnes ambiances, bons messages, bonnes sessions studio, des soirées en boom, des freestyle devant les lycées de l’Ouest (Lycée Louis Payen qui nous a vu grandir). Le succès se faisait à petite échelle grâce aux skyblog mais l’authenticité était présente dans chaque session/ représentation. A l’époque, le style de Lando est très tourné vers le reggae/ dancehall.

 

En 2011, il déménage en France pour se construire un meilleur avenir et trouver du travail sur Lyon. C’est un tournant dans son parcours de vie.
Il sort son premier EP de 6 titres “Evotiland” en 2015 produit par Lalo’R Production.
Son premier clip “HLD” a fait pas mal de bruits à l’époque et lui avait permis de toucher un public plus large. l’EP avait du potentiel d’après Lando et ses producteurs mais n’a eu qu’un succès d’entourage.

 

 

Entre temps, la Trap arrive en force et en bon “mec de rue”, il se met à la page pour découper ce nouveau style. Malheureusement, la période n’est pas propice, Lando est un peu en bad, il ne trouve plus l’inspiration, en a marre du froid et c’est dans ce black-out chaotique pour lui qu’il trouve sa nouvelle identité Lando Shadow car il doit selon lui, admettre sa part plus sombre qu’il avait envie de verser dans la Trap.

C’est à partir de ce moment qu’il se retrouve et est plus raccord avec ses inspirations d’origine : c’est dans cette période qu’il écrit le premier couplet de Margoz Amer, malgré une période sombre psychologiquement.
Malheureusement en 2017, son retour à la Réunion ne va pas arranger les choses.

En 2019, il retrouve enfin une véritable motivation et l’envie de faire de la musique, son premier amour.
Il décide d’inviter KSS et Zigy pour faire un son ensemble pour représenter la côté Ouest de l’île avec le son “westwood”. Le son est très bien accueilli par le public réunionnais alors il reprend confiance en sa musique. Entre temps, il avait fini d’écrire le son “Margoz Amèr” : à la base sur une instrumentale Trap, il trouvait le morceau trop énervé donc il décide de trouver une production pour adoucir le ressenti général sans pour autant dénaturer l’émotion qu’il voulait véhiculer.

Margoz Amer, c’est une chanson qui exprime un ras le bol général, du vécu de l’artiste et de son entourage ! D’un côté, les émotions de Lando sont exprimées, une personne gentille même parfois trop, et la voix de Shadow qui apporte cette façon de s’exprimer plus sombres et quelques insultes en plus. Il y a eu un gros travail de réaliser sur la voix avec JLN Prod avec ce “parlé-chanté” qui vient attraper l’auditeur de façon inhabituelle et l’emmener en balade.

Donnez-nous votre avis en commentaire sur ce son ? Est-ce que vous le trouvez aussi spécial que nous ?

Peace les G’s

 

 

 

1 réflexion au sujet de « KISAILE #8 : Lando Shadow a fait renaitre sa musique avec Margoz Amer »

Laisser un commentaire