fbpx

MATHYKS se singularise de la scène locale sur “Mié pa bann’a”

Dans un street-clip tourné un jour de pluie, sur le bitume mouillé, Mathyks nous dévoile son nouveau son et clip intitulé “Mié pa bann’a”.

 

C’est sur un instrumentale dancehall assez slow que Mathyks a décidé de faire son retour après avoir dévoilé à son public le clip de l’une de ces plus belles réussites musicales de 2019, ‘Watch A Dem“.
Mathyks fidèle à son art se singularise de la scène locale aujourd’hui avec un titre évocateur “Mié pa bann’a” qui veut dire “Je ne suis pas comme eux” pour exprimer sa différence et la qualité musicale qu’il souhaite proposer au public.

Malgré une instrumentale lente et un flow non-chalant, Mathyks en dit beaucoup plus que la plupart, il travaille ses paroles et propose une orientation lyricale et musicale très claire.

 

 

Deux écoles s’affrontent sur la scène locale

Depuis quelques temps, dans les lyrics de nos artistes, on ressent un conflit non-avoué entre deux styles musicaux sur la scène locale.
D’un côté, on peut retrouver les artistes qui chantent avec passion depuis des années sans avoir eu encore l’occasion de gouter aux spotlight du public. Ces artistes sont souvent considérés comme les plus authentiques car pas encore modelé par les considérations financières qu’apportent le succès de quelques premiers tubes/ hits.
Et d’un autre côté, les artistes qui ont déjà “percé” mais en sont venus à changer leur musique pour être plus “streamable” et viral pour réussir à vivre de leur musique.

Mathyks dit dès la première phrase qu’il ne fait pas parti de la seconde catégorie.

“Combien la di a moin Math si ou veut percer faut ou fait comme banna, 

Ca pas mon style ca, ca largue sa pou marmaille, mi largue komala moin”

 

Voilà le choix cornélien auquel se heurte de nombreux jeunes artistes à l’heure actuelle sur notre scène réunionnaise et même internationale. Faire le choix de l’authenticité de son art et prendre le risque de ne jamais en vivre ou suivre des recettes plus ou moins déjà fonctionnelles pour rapidement gravir les échelons au risque de travestir son art pour une réussite matérielle rapide.

Qu’en pensez-vous ? Y’a t’il des solutions qui peuvent exister pour permettre à nos artistes de passer des paliers, sans changer leur façon de faire ?

Comment avez vous trouvé le nouveau titre de Mathyks ?

Laisser un commentaire