fbpx

Apple révèle une collection d’Odes à la Ville sur fond de Rap 🍎

Cela fait quelques jours que Apple France a commencé à nous diffuser une série de mini-vidéos sur quelques villes de France sur fond musical Rap et c’est plutôt très frais !

 

Alors voilà, on connait tous à peu près le genre de publicités qu’a l’habitude de nous proposer Apple ces dernières années. On est très loin du classicisme de la concurrence qui va simplement vous présenter un produit en détails techniques et sous toutes les coutures… Bien que l’on puisse comprendre l’approche traditionnelle, l’angle utilisé par Apple, je le trouve personnellement de plus en plus pertinent. En premier lieu, je pense qu’ils ont compris que les gens savent reconnaitre rapidement une pub, même si le format n’est pas habituel à leurs yeux. Ils ont aussi capté le fait que les gens aimaient le fun et la surprise surtout en ayant conscience de la société actuelle qui est baignée dans un flot constant d’informations et de vidéos.

 

Je parie que l’on se souvient tous de la publicité dans laquelle tout le monde veut se faire tirer le portrait dans un village. C’était une publicité pour mettre en avant la fonctionnalité portrait sur l’Iphone 6 donc Apple réussit à promouvoir une fonctionnalité et un produit tout en me faisant garder une petite histoire attachante en tête : c’est fort, non ?
A mon avis, ils ont compris que la promotion d’un produit passe avant tout par son utilité, sa plus-value, c’est-à-dire, en quoi et comment cet outil va améliorer significativement MA vie ?
Par exemple, en ayant un Iphone 6, je pourrai rendre heureux mon entourage en fabricant des souvenirs d’une qualité exceptionnelle. C’est un peu le message subliminale, t’en penses quoi ?
Un autre exemple de publicité plus axé sur la musique et la liberté que vous procure les EarPods.

 

 

La nouvelle campagne est très intéressante car elle ouvre de nombreux horizons : l’art cinématographie avec des plans très bien filmés de différentes villes, l’art musical avec des textes de rap raffinés et enfin, une empreinte nationale que beaucoup de gens sauront apprécier car ce sont 3 belles villes de France qui sont mises en avant : Paris, Marseille et Lyon.
Toujours en format court de 38 secondes, on peut découvrir individuellement les artistes :
  • Lomepal – Deux sur la version parisienne
  • Chilla – Dans la ville dans la version lyonnaise
  • Reef – Zoom dans la version marseillaise

 

Ils se sont tous prêtés à l’exercice d’écrire une chanson qui est sortie en simultané sur Itunes le 17 Mai 2018. Un beau coup marketing de la part d’Apple qui est plus que jamais investi dans le processus créatif des artistes et qui sait capitaliser sur des pépites montantes tout en leur offrant de belles opportunités dans l’industrie.
Au delà des clips qui ont de nombreux points communs visuellement (noir & blanc, plans des bâtiments, images symétriques et inversées), on remarque rapidement les similitudes dans le Rap. Lomepal, Chilla et Reef ont tous les trois adoptés les champs lexicaux de la Street et de la Ville, “lampadaires, ville, rues, ponts et métropole” en sont des exemples. C’est encore plus révélateur lorsque l’on pense aux utilisateurs de la marque qui sont particulièrement citadins.
Pour la campagne, ils ont fait appel à des artistes jeunes, assez nouveaux et qui ont ramené une “touche de fraicheur” au rap. Ce sont clairement des artistes engagés dans la musique et l’art et ils ont tous une identité particulière loin des clichés connus de ce style musical.

 

A la croisée du rap et de la pop, ils viennent avant-tout satisfaire le souhait d’Apple qui est d’inspirer tout le monde : surfer sur la tendance actuelle indéniable du Rap tout en restant éloigné de son image première assez gangster.
Je suis le premier à être ravi de ce genre d’initiative car tout le monde est gagnant et c’est ce qui est important dans ce genre de deal.

 

Apple qui est une multinationale à l’image “exquise” permet à ces jeunes artistes d’avoir une exposition différente et inévitablement bénéfique. On note aussi grâce à ce genre de collaboration, l’impact grandissant du Rap dans la société et son influence sur la culture de façon générale. Le rap est clairement devenu un biais de communication inégalable pour toucher un public assez jeune, actif et certainement citadin.

 

 

En parallèle, on peut tous être heureux de cette nouvelle scène rap à la croisée des chemins qui émerge, des artistes comme Lomepal, Chilla ou Reef qui ont su apporter leur identité et rester fidèle à leurs univers musicaux tout en touchant un public vaste grâce à des marques et des médias qui commencent à comprendre les messages de la Rue.

 

 

The G.

Laisser un commentaire