fbpx

NAHT nous fait planer sur son dernier titre “Honey Moon”

NAHT, jeune artiste réunionnais a décidé de faire de l’année 2020 une période qui compte pour sa musique. En à peine 2 mois, ce n’est pas moins de 3 morceaux qu’il offre à son public et il est de retour dans une vibe douce avec “Honey Moon” pour un jour très spécial à ses yeux.

 

En même temps, comment faire autrement quand “Honey Moon” vient fêter un anniversaire, celui du “4’20“.

“Fumer de l’herbe le jour du 20 avril (autrement écrit le 4.20) de préférence à 4h20, ou 16h20, est devenu une sorte d’Oktoberfest mais pour la marijuana. Un jour de célébration dédié à la consommation de cette substance.”

Sur des notes très douces et une mélodie planante travaillé par son acolyte Titow, NAHT nous explique son amour inconditionnel pour cette plante qui ne manque pas de l’emporter dans un autre mood.

Dans ce morceau, NAHT met en avant le “420” via une figure de style très utilisée dans le rap, la personnification. Ici on pourrait facilement confondre la plante thérapeutique la plus connue du monde à une femme douce et attentionnée. NAHT lui partagerait même sa nuit de noce (Honey Moon en anglais).

 

 

Dans la foret dominicale de la Réunion, l’artiste se balade sous la lentille attentive de Jean Michel Exile. On le voit s’aérer seul, accompagné de sa douce Marie Jeanne entre les doigts, ce qui ne manque pas de rappeler le véritable thème caché du morceau.

Encore une fois, NAHT surprend par la diversité des styles qu’il propose ! En à peine quelques semaines, il nous fait voyager à travers les émotions et les styles musicaux avec de la Trap sur Partir, des vibes latines sur Voyager et une balade romantique aujourd’hui.

A votre tour de nous donner votre avis sur sa musique ! Avez-vous apprécié Honey Moon ?
On attend vos avis en commentaire !

Laisser un commentaire